Adidas présente la Futurecraft Loop, ses premières baskets 100% recyclables, à base d’un seul et unique matériau. Commercialisation programmée pour 2021.

Adidas et Parley, c’est un partenariat qui semble durer ! Le rapprochement entre l’équipementier sportif allemand et l’ONG environnementale a déjà donné lieu à plusieurs collaborations ayant fait grand bruit : les maillots de football recyclés à partir de déchets océaniques, ou les sneakers biodégradables par exemple. Les deux entités poursuivent main dans la main leur partenariat écolo en annonçant pour 2021 la commercialisation de la première chaussure de running 100% recyclable.

Pour aboutir à un tel résultat, les ingénieurs ont dû simplifier la liste des matériaux généralement utilisés : plastique dur pour les semelles ; cuir, toile ou plastique souple pour le revêtement de la chaussure ; de la colle pour souder toutes les parties entre elles, etc… Leur matériau idéal porte un nom : TPU, pour polyuréthane thermoplastique. Faisons une pause pour constater, comme vous venez sans doute de le faire, que ce nom ne respire pas forcément la nature, le grand air et les vertes prairies. Et pour cause, puisqu’il s’agit d’un matériau fabriqué à base de pétrole, comme tous les plastiques. Mais ce TPU présente un avantage peu commun, celui de pouvoir être aussi bien tissé, moulé, ou transformé en mousse.

Ainsi, en n’utilisant que ce polyuréthane thermoplastique, Adidas est capable de produire une chaussure sans colle, dont les différentes pièces sont simplement assemblées par soudure thermique. La marque de sportswear annonce une durée de vie de 400 km pour ses chaussures de running, dont 200 exemplaires ont déjà été distribués à des influences de tous pays.

Cette « Futurecraft Loop » a été imaginée en anticipant sur sa fin de vie puisque l’utilisateur pourra la rapporter dans un magasin Adidas, où un processus d’une simplicité confondante s’enclenche : les chaussures usagées sont juste lavées, puis fondues toutes ensemble. L’unique matériau en fusion obtenu est transformé en petites billes de TPU, qui seront réutilisées à 100% pour la fabrication de nouvelles paires de sneakers. Grâce à ce recyclage, l’équipementier allemand et Parley éviteront à une partie des 23,5 milliards de chaussures produites chaque année dans le monde de finir à la décharge.

Prochaine étape : dénicher le matériau ultime, celui qui ne sera pas dérivé de ce satané pétrole…

Photo : www.adidas.com